The remote name could not be resolved: 'v3.endirect-maison-respekt.com'
Isoler les combles aménagés

La méthode de pose entre chevrons et entre pannes est similaire à la pose entre pannes, elle apporte une isolation supplémentaire entre chevrons.

PARTAGER
PRESENTATION

Une charpente traditionnelle est caractérisée par une structure porteuse transversale composée de plusieurs pannes posées sur appuis maçonnés (murs et pignons) et de chevrons fixés perpendiculairement sur ces pannes puis de voliges ou liteaux fixés sur ces chevrons perpendiculairement.

Une charpente industrialisée est caractérisée par une structure porteuse composée de fermettes posées debout sur appuis maçonnés (murs) distantes généralement de 60 à 90 cm sur lesquelles sont directement fixés les voliges ou liteaux.  La couverture peut être constituée de tuiles, ardoises, feuilles métalliques, bardeaux bois, lauzes,… Le mode de fixation de ces éléments de couverture (type et nombre de fixations, positionnement,…) et les supports sur lesquels ils peuvent être posés sont décrits par leurs fabricants.

L'isolation de ce type de charpente est donc naturellement réalisée depuis l'intérieur entre éléments de charpente (fermettes, chevrons ou pannes). La pose de la finition intérieure relève du DTU 25-41, elle consiste en la pose d'une ossature métallique sur la charpente apte à recevoir un parement type plaque de plâtre, lambris, …

La méthode de pose entre chevrons et entre pannes est similaire à la pose entre pannes, elle apporte une isolation supplémentaire entre chevrons. De la même manière que pour l'isolation entre fermettes, l'isolation entre les chevrons devra respecter une lame d'air suffisante (2 à 4 cm) pour une bonne ventilation de la couverture. Il ne doit pas y avoir de lame d’air entre les deux couches d'isolant.

PRODUITS ASSOCIES
Isolation des combles aménagés par l'intérieur